english website  página web en español  sito in italiano     

Envoûtements

La détection de L'Envoûtement n'est possible qu'au niveau des Symptômes que ceux-ci peuvent occasionner.
Lire la suite...

Symptômes

1) Sensation de piqûres à la nuque, au plexus solaire, dans la région du coeur, parfois Sensation de brûlures
Lire la suite...

Pathologies

Sans doute, il ne faut pas voir le démon partout ni pratiquer les exorcismes ou les prières de libération à la légère ! ...
Lire la suite...

Haine & Vengeance

Les diverses fantaisies du diable dans le champ de la parapsychologie sont souvent seulement conçues pour montrer aux spectateurs humains comme ils sont impuissants face à la force diabolique. Assez souvent, l’utilisation de l’eau bénite ou de l’exorcisme n’a pas la puissance immédiate de déloger le diable pendant l’étape de sa propre fabrication. Le diable sait que Dieu lui a donné une certaine marge de sécurité dans l’expérimentation de la possession, lui permettant de manœuvrer ses macabres desseins. Le diable dévisage tout le monde avec arrogance. Sa façon est dominatrice, provocatrice, antagonique, rempli de haine. Il répond à l’exorcisme et à tous les sujets consacrés avec fureur. Avec des crises d’hystéries, d’épilepsies, hurlements humanimaux, insultes blasphèmes.
Particulièrement dangereux sont l’ingéniosité et les moyens de déception avec lequel les esprits du diable emploient afin de tromper l’exorciste. C’est particulièrement crucial au début du processus, quand il peut encore y avoir un doute de savoir si la possession ou l’envoûtement sont réelle. A un certain moment, les diables rendent difficile leur identification par l’exorciste, ils cherchent à l’épuiser et à le faire arrêter, sur la prétention que la personne en souffrance n’est pas vraiment possédée. Les diables essayent chaque tour pour duper l’exorciste ou l’insulter et le tenter souvent. Les diables ne cessent jamais leurs efforts de tromper, même lorsqu’ils ont été identifiés ; parfois bien qu’ils aient été identifiés, ils cachent et partent du corps de la personne malade presque exempt des perturbations, de sorte que le patient croie qu’il est totalement libéré. Mais l’exorciste ne doit pas tomber dedans jusqu’à ce qu’il puisse voir le signe de l’absence véritable de la possession. Parfois, les mauvais esprits placent bon nombre d’obstacles sur la route, de ce fait le patient ne subira pas l’exorcisme. Ils peuvent essayer de le persuader que sa maladie est d’origine normale. Ils peuvent le laisser tomber en sommeil, au milieu de l’exorcisme, et ils peuvent lui donner une vision frauduleuse qui suggère au patient qu’il est réellement libre. Parfois, le diable laisse le patient en paix et lui permet même de recevoir la sainte eucharistie, de sorte qu’il pense qu’il est parti. Quoi qu’il arrive, la ruse et la supercherie du diable ne peuvent pas être mesurés, et il fera tout pour tromper une personne.
Ils truqueront une maladie ou montreront des symptômes à caractère médicaux. Ils peuvent placer des symptômes hystériques dans le premier plan. C’est relativement facile. Quand une personne possédée « est mise en sommeil » ceci peut vouloir dire que le diable a fini sa crise. Le diable peut induire un tel sommeil, interrompre la crise, et retarder les réponses aux questions des exorcistes à maintes reprises.